Commit 228c6979 authored by Hugo Trentesaux's avatar Hugo Trentesaux
Browse files

[fix] reformule la page d'accueil

supprime sakia
prépare la ré-écriture de la page monnaire libre
parent 9fe47f22
Pipeline #10488 failed with stage
in 31 seconds
// panel with logo and title rendered side by side
.kkk-logotitle
min-height: 60vh
.logotitle
min-height: 50vh
display: flex
flex-wrap: wrap
align-items: center
justify-content: space-evenly
> img
max-width: 33%
max-width: 25%
> h1
// panel with text and image rendered side-by-side
.kkk-textimage
min-height: 60vh
.textimage
min-height: 50vh
display: flex
flex-wrap: wrap
align-items: center
......
.kkk-titlecards
.titlecards
h1, h2, h3
text-align: center
h1
margin-bottom: 1em
img
width: 50%
// height: 5em
......
// panel with title and then text and image
.kkk-titletextimage
min-height: 60vh
.titletextimage
min-height: 50vh
> h1
text-align: center
> div
......
<?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>
<svg xmlns="http://www.w3.org/2000/svg" width="512" height="512" viewBox="-0.72 -0.72 1.44 1.44">
<g id="gbreve" transform="scale(0.25)">
<path id="g" d="M 0.7071,0.7071 A 1,1 0 1,1 0.866,-0.5 L 1.7321,-1 A 2,2 0 1,0 1.4142,1.4142 l 0.3536,0.3536 v -1.4142 h -1.4142 z" fill="#000"/>
<path id="breve" d="M 1,0 h 1 A 2,2 0 0,0 -0.5176,-1.9319 L -0.2588,-0.9659 A 1,1 0 0,1 1,0 z" transform="translate(0 -3.14159) scale(0.5) rotate(142.5)" fill="#000"/>
<circle cx="0" cy="2.5" r="0.3536" fill="#000"/>
</g>
</svg>
......@@ -7,7 +7,7 @@
{% block content %}
<main id="accueil" class="w3-container">
<div class="w3-panel kkk-logotitle">
<div class="w3-panel logotitle">
<img alt="img" src="/img/duniter.png"/>
<div>
<h1>Moteur de blockchain <br> pour la monnaie libre Ğ1</h1>
......@@ -15,33 +15,33 @@
</div>
</div>
<div class="w3-panel kkk-textimage">
<div class="w3-panel textimage">
<div>
<h2>Une monnaie libre : une monnaie qui libère</h2>
<p>Duniter est un logiciel développé pour propulser une monnaie libre : la Ğ1.</p>
<p>La monnaie libre est un concept introduit en 2010 par un mathématicien français du nom de Stéphane Laborde dans son ouvrage intitulé <em>Théorie Relative de la monnaie</em> (<a href="https://trm.creationmonetaire.info/"><i class="fa fa-external-link-square"></i> TRM v2.78</a>).</p>
<p>Une monnaie libre met tous ses membres à égalité devant la création monétaire, car elle garantit que :</p>
<h2>Une monnaie qui libère</h2>
<p>Duniter est un logiciel développé pour concrétiser le concept de <em>monnaie libre</em> défini de manière théorique dans l'article intitulé <em>Théorie Relative de la monnaie</em> publié en 2010 par Stéphane Laborde (<a href="https://trm.creationmonetaire.info/"><i class="fa fa-external-link-square"></i> TRM v2.78</a>).</p>
<p>Une monnaie libre est caractérisée par des règles de création monétaire permettant de garantir :</p>
<ol>
<li> deux individus créent la même part de monnaie à tout instant <i>t</i>,</li>
<li> deux individus créeront, au cours de leur vie, la même part de monnaie (et ce même s'ils vivent à deux époques différentes).</li>
</ol>
<p>Cette égalité devant la création monétaire nécessite que la monnaie soit créée uniquement à travers un dividende universel.</p>
<a href="/monnaie-libre/" class="w3-button w3-blue">Découvrir les monnaies libres</a>
<li>l'égalité entre deux individus d'une même zone monétaire</li>
<li>la conservation de cette égalité au cours du temps</li>
</ol>
<p>La TRM démontre l'existence et l'unicité d'une telle solution, qui implique une création monétaire sous forme de <em>dividende universel</em>, une part de création monétaire attribuée périodiquement à chacun.</p>
<a href="/monnaie-libre/" class="w3-button w3-blue">Comprendre la monnaie libre</a>
</div>
<img alt="img" style="width: 30%;" src="/PELICAN/images/homepage/theorie-relative-de-la-monnaie-stephane-laborde.jpeg"/>
<img alt="img" style="width: 25%;" src="/PELICAN/images/homepage/theorie-relative-de-la-monnaie-stephane-laborde.jpeg"/>
</div>
<div class="w3-panel kkk-textimage">
<img alt="img" style="width: 30%;" src="/PELICAN/images/homepage/logo-G1-origin-dig-00-cc-by-sa.svg"/>
<div class="w3-panel textimage">
<img alt="logo ğ1" style="width: 30%;" src="/img/gbrevedot.svg">
<div>
<h2>La Ğ1 : monnaie libre propulsée par Duniter</h2>
<p>Depuis mars 2017, Duniter fait fonctionner la première monnaie libre de l'histoire de l'humanité : la Ğ1 (se prononce "Ğ-une" ou "jüne").</p>
<p>Cette première monnaie libre en fonctionnement est un terrain d'expérimentation grandeur nature qui permet de confronter la théorie à la réalité. Près de 2800 personnes y participent.</p>
<p>Depuis mars 2017, Duniter fait fonctionner la première monnaie libre de l'histoire de l'humanité : la Ğ1 (se prononce "gé-une" ou "jüne").</p>
<p>Cette monnaie constitue une expérience grandeur nature permettant de confronter la théorie à la réalité, à laquelle plus de 2800 membres participent.</p>
<p>Chaque membre coopté reçoit quotidiennement un DU, une part de création monétaire égale pour tous.</p>
<a href="/g1/" class="w3-button w3-blue">En savoir plus sur la Ğ1</a>
</div>
</div>
<div class="w3-panel kkk-titletextimage">
<div class="w3-panel titletextimage">
<h1>Le projet de dividende universel le plus abouti</h1>
<div>
<div>
......@@ -64,7 +64,7 @@
</div>
<div class="w3-panel">
<h1 class="w3-center">Un projet qui tient dans le temps</h1>
<h1 class="w3-center">Un projet taillé pour durer</h1>
<div class="numbercards">
<div class="numbercard">
<h2>9</h2><h3>ans</h3>
......@@ -81,19 +81,19 @@
</div>
</div>
<div class="w3-panel kkk-titletextimage">
<div class="w3-panel titletextimage">
<h1>Un système d’identification décentralisé</h1>
<div>
<img alt="img" style="width: 25%;" src="/PELICAN/images/homepage/toile-de-confiance.png"/>
<div>
<p>Au coeur de la monnaie est la confiance. La confiance dans l'absence de faux-monnayeurs et dans la robustesse du système. Duniter implémente une Toile de Confiance, un système innovant d'identification décentralisé qui sert de base à l'allocation universelle.</p>
<p>Au coeur de la monnaie est la confiance. La confiance dans l'absence de faux-monnayeurs et dans la robustesse du système. Duniter implémente une Toile de Confiance, un système innovant d'identification décentralisé qui sert de base au dividende universel.</p>
<p>Ce système d’identification pair-à-pair utilise des propriétés de théorie des graphes pour s'affranchir d'entité centrale tout en maintenant une notion forte d'identité. Une identité membre correspond ainsi strictement à une personne physique vivante.</p>
<a href="/wiki/toile-de-confiance/" class="w3-button w3-blue">Découvrir la Toile de Confiance</a>
</div>
</div>
</div>
<div class="w3-panel kkk-titletextimage">
<div class="w3-panel titletextimage">
<h1>La moins énergivore de toutes les blockchains</h1>
<div>
<div>
......
......@@ -8,7 +8,7 @@
<main id="accueil" class="w3-container w3-padding-64">
<section class="w3-content w3-padding-32">
<div class="kkk-titlecards">
<div class="titlecards">
<h1>Un serveur</h1>
<div class="w3-row-padding">
<div class="w3-col m4" style="float: none; margin: auto;">
......@@ -21,7 +21,7 @@
</section>
<section class="w3-content w3-padding-32">
<div class="kkk-titlecards">
<div class="titlecards">
<h1>Trois clients</h1>
<div class="w3-row-padding">
<div class="w3-col m4">
......@@ -29,31 +29,26 @@
<h3>Cesium</h3>
<p>Fondé sur les frameworks <strong>AngularJS</strong> et <strong>Ionic</strong>, Cesium est un client web également disponible sur smartphone.</p>
</div>
<div class="w3-col m4">
<a href="http://sakia-wallet.org/"><img src="/img/sakia.png"/></a>
<h3>Sakia</h3>
<p>Développé en <strong>Python</strong> et <strong>PyQt5</strong>, Sakia est un client graphique de bureau permettant de se connecter à plusieurs nœuds</p>
</div>
<div class="w3-col m4">
<a href="https://silkaj.duniter.org/"><img src="/img/silkaj.svg"/></a>
<h3>Silkaj</h3>
<p>Client en ligne de commande développé en <strong>Python</strong>, Silkaj permet notamment d'automatiser certaines tâches complexes.</p>
</div>
<div class="w3-col m4" style="float: none; margin: auto;">
<div class="w3-col m4">
<a href="https://clients.duniter.io/python/duniterpy/index.html"><img src="/img/duniterpy-logo.png"/></a>
<h3>DuniterPy</h3>
<p>Bibliothèque <strong>Python</strong> actuellement utilisée par les clients Sakia et Silkaj, DuniterPy permet d'explorer simplement la blockchain.
</p>
</div>
<!-- ajouter dex (database explorer) ? -->
<!-- ajouter dex (database explorer) ? style="float: none; margin: auto;" -->
</div>
</div>
</section>
<section class="w3-content w3-padding-32">
<div class="kkk-titlecards">
<h1>Un écosystème logiciel déjà bien fourni</h1>
<div class="titlecards">
<h1>Un écosystème logiciel fourni</h1>
<div class="w3-row-padding">
<div class="w3-col m4">
<i class="fa fa-balance-scale"></i>
......
......@@ -7,211 +7,149 @@
{% block content %}
<main id="accueil" class="w3-container w3-padding-64 page w3-content">
<section>
<h1>Particularités d'une monnaie libre</h1>
<p>Duniter est un logiciel qui sert à propulser une monnaie libre.</p>
<p>Mais qu'est-ce qu'une monnaie libre ?</p>
<p>Les monnaies libres sont une notion introduite en 2010 par un mathématicien du nom de Stéphane Laborde, dans un ouvrage intitulé la <em>Théorie Relative de la Monnaie</em> (TRM).</p>
<p>Une monnaie libre présente plusieurs différences majeures avec les autres types de monnaies&nbsp;:</p>
</section>
<section>
<div>
<h2>La monnaie pensée comme un instrument de mesure</h2>
<p>Dès l'Antiquité, Aristote a énoncé que la monnaie répondait à plusieurs fonctions, parmi lesquelles celle de <strong>mesurer les valeurs économiques échangées</strong>.</p>
<p>L'originalité de la <accronym title="Théorie Relative de la Monnaie">TRM</accronym> est d'inventer un type de monnaie qui répond à cette fonction de la monnaie, d'être <strong>une réelle unité de mesure, au sens où la physique l'entend</strong>.</p>
<p>En physique, définir une unité de mesure passe par la recherche d'un <strong>invariant</strong>.</p>
<p>Mais quel est l'invariant d'une économie ?</p>
<p>Pour le découvrir, regardez la conférence donnée par Stéphane Laborde en 2014 devant le public du <accronym title="Mouvement Français pour un Revenu de Base">MFRdB</accronym>.</p>
</div>
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/PdSEpQ8ZtY4" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen=""></iframe>
</section>
<section>
<h2>Des monnaies qui libèrent</h2>
<div>
<blockquote>
Ceux qui ont quitté ce monde et ceux qui n’existent pas encore sont à la plus grande distance les uns des autres que l’imagination humaine puisse concevoir : quelle possibilité d’obligation peut-il donc y avoir entre eux ? Quelle règle ou quel principe peut-on poser pour que deux êtres imaginaires dont l’un a cessé d’être et l’autre n’existe pas encore, et qui ne peuvent jamais se rencontrer dans ce monde, l’un soit autorisé à maîtriser l’autre jusqu’à la consommation des siècles ?
<cite>« Les droits de l’homme », 1791, Thomas Paine</cite>
</blockquote>
</div>
<div>
<p>Qui possède de la monnaie a une créance sur l'économie&nbsp;: il est en droit d'exiger des autres des valeurs économiques
en échange de ses signes monétaires.</p>
<p>Qui ne possède pas ou peu d'unités d'une certaine monnaie, mais se voit intimé d'en avoir, que ce soit l'impôt (pouvoir libératoire)
ou, par voie de conséquence, parce que ladite monnaie est un quasi-monopole de fait au sein de la zone économique
dans laquelle l'individu évolue, devra obéir à ceux qui détiennent des unités monnaie.
Il devra travailler pour eux.</p>
<p>Posséder la monnaie, c'est donc avoir le pouvoir de commander aux autres.</p>
<p>Mais pourquoi le premier aurait-il le droit de commander au second, si le second n'a jamais commandé au premier ?</p>
<p>Où est la réciprocité ?</p>
<p>Au nom de quoi le second aurait-il une dette de travail envers le premier, s'il n'a jamais échangé avec lui ?</p>
<!--
<p>
C'est là toute l'inéquité de l'asymétrie temporelle propre aux monnaies dettes&nbsp: si des morts se sont endettés en transmettant de la monnaie, c'est aux nouveaux-nés de rembourser la dette qu'ils ont contracté, en travaillant pour récupérer un peu de monnaie.
</p>
-->
</div>
</section>
<section>
<h2>Une monnaie convergente</h2>
<div>
<p>Une des propriétés d'une monnaie libre est que les soldes de tout un chacun tendent à converger vers la moyenne, à échelle d'une demi vie.</p>
<p>Ci-contre, un graphique représentant les soldes en monnaie libre de deux individus fictifs vivant dans un espace monétaire comme la France, où l'espérance de vie est de 80 ans&nbsp;: s'il n'effectuent aucun échange, les deux individus voient leurs soldes converger vers la moyenne à échelle de la moitié de leur espérance de vie, c'est-à-dire 40 ans.</p>
<p>Cette convergence vers la moyenne correspond à l'annulation des créances sur les morts&nbsp;:
les créances des vivants s'annulent au fur et à mesure que s'éteignent les êtres humains sur
lesquels les possesseurs de monnaie avaient une créance.</p>
<p>Puisque les morts ne peuvent plus travailler pour produire les valeurs contre lesquels devrait
s'échanger cette monnaie créancière, il est logique que leur dette s'annule, et ne soit pas héritée
par les nouveaux nés, dont la plupart ne sont même pas leurs enfants.</p>
<p>Car il n'est pas nécessaire d'être à découvert pour être techniquement "endetté" ; il suffit de posséder moins que la
ce que possède, en moyenne, chaque humain participant à la zone monétaire.</p>
</div>
<img src="/PELICAN/images/monnaies-libres/convergence-des-soldes.png" />
</section>
<section>
<h2>Pour chaque individu, un égal accès à la monnaie</h2>
<img src="/PELICAN/images/monnaies-libres/symetrie-spatiale.png" />
<div>
<p>
Grâce au dividende universel, chaque individu a accès à la même part de monnaie que chacun de ses contemporains.
</p>
<p>
Dans la <accronym title="Théorie Relative de la Monnaie">TRM</accronym>, cela s'appelle la "symétrie spatiale".
</p>
</div>
</section>
<section>
<h2>Pour chaque génération, un égal accès à la monnaie</h2>
<img src="/PELICAN/images/monnaies-libres/symetrie-temporelle.png" />
<div>
<p>
Pour que toutes les générations aient accès à la même part de monnaie, la masse monétaire croît proportionnellement à l'espérance de vie.
</p>
<p>
Dans la <accronym title="Théorie Relative de la Monnaie">TRM</accronym>, cela s'appelle la "symétrie temporelle".
</p>
</div>
</section>
<section>
<h2>Une masse monétaire prévisible</h2>
<img src="/PELICAN/images/monnaies-libres/M.png" />
<div>
<p>
En monnaie libre, la masse monétaire future est prévisible, puisqu'elle est définie par des équations mathématiques, et non décidée arbitrairement au gré des politiques monétaires des banques centrales, des taux directeurs qu'elles définissent, et de l'audace ou de la frilosité des banques privées à prêter.
</p>
</div>
</section>
<section>
<h2>Un dividende universel bien défini</h2>
<img src="/PELICAN/images/monnaies-libres/DU.png" />
<div>
<p>
En monnaie libre, la création monétaire se fait par tous, à travers un dividende universel.
</p>
<p>
Comme la masse monétaire, le montant de ce dividende universel est prévisible.
</p>
<p>
Prévisible à tel point qu'il sert d'unité de mesure des échanges.
Les utilisateurs d'une monnaie libre expriment souvent leurs prix "en DU".
</p>
</div>
</section>
<section>
<h2>Une monnaie à l'épreuve des crises monétaires</h2>
<img src="/PELICAN/images/monnaies-libres/geekscottes_117.png" title="D'après un dessin original de Johann "nojhan" Dréo, 2008-10-14, licence GNU FDL"/>
<div>
<h3>Pas de risque d'hyperinflation</h3>
<p>
Parce que la quantité de monnaie qu'il y aura demain dans l'économie est prévisible,
il n'y a jamais de crise de rattrapage, c'est-à-dire qu'il n'y a jamais d'hyperinflation brutale.
</p>
<h3>Pas de déflation possible </h3>
<p>
En monnaie libre, la création monétaire ne s'arrête jamais, et tout le monde en bénéficie.
</p>
<p>
Pour ces deux raisons, il est impossible qu'une petit part de la population confisque l'outil d'échange en le thésaurisant excessivement.
</p>
<p>
La monnaie reste donc abondante dans l'économie, et cette dernière n'est alors jamais exsangue ni gelée.
</p>
<!-- image de dragon sur son tas d'or -->
</div>
</section>
<section>
<div>
<h2>Une monnaie à code ouvert</h2>
<p>
Contrairement aux monnaies dettes, régies par les accords de Bâle, ensemble de règles monétaires comparables à un code propriétaire, le code monétaire d'une monnaie libre est modifiable démocratiquement par ses utilisateurs.
</p>
<div>
<div style="padding:56.25% 0 0 0;position:relative;">
<iframe src="https://player.vimeo.com/video/16999277" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height:100%;" frameborder="0" allow="autoplay; fullscreen" allowfullscreen></iframe>
</div>
<script src="https://player.vimeo.com/api/player.js"></script>
</div>
</div>
</section>
<section>
<div>
<h2>Les 4 libertés d'une monnaie libre</h2>
<p>
De la même façon qu'un logiciel libre est plus que simplement <em>open source</em>,
une monnaie libre n'est pas seulement une monnaie dont on peut lire le code monétaire.
</p>
<p>
Une monnaie ne peut être dite <q>libre</q> qu'à condition de respecter les 4 libertés suivantes&nbsp;:
</p>
<ol>
<li>La liberté de choix de son système monétaire</li>
<li>La liberté d’utiliser les ressources</li>
<li>La liberté d’estimation et de production de toute valeur économique</li>
<li>La liberté d’échanger, comptabiliser afficher ses prix “dans la monnaie”</li>
</ol>
</div>
<img src="/PELICAN/images/monnaies-libres/geekscottes_038.png" title="D'après un dessin original de Johann "nojhan" Dréo, 2007-02-27, Licence Creative Commons BY-SA 2.5"/>
</section>
<h1>Particularités d'une monnaie libre</h1>
<p>Duniter est un logiciel qui sert à propulser une monnaie libre.</p>
<p>Mais qu'est-ce qu'une monnaie libre ?</p>
<p>Les monnaies libres sont une notion introduite en 2010 par un mathématicien du nom de Stéphane Laborde, dans un ouvrage intitulé la <em>Théorie Relative de la Monnaie</em> (TRM).</p>
<p>Une monnaie libre présente plusieurs différences majeures avec les autres types de monnaies&nbsp;:</p>
<h2>La monnaie pensée comme un instrument de mesure</h2>
<p>Dès l'Antiquité, Aristote a énoncé que la monnaie répondait à plusieurs fonctions, parmi lesquelles celle de <strong>mesurer les valeurs économiques échangées</strong>.</p>
<p>L'originalité de la <accronym title="Théorie Relative de la Monnaie">TRM</accronym> est d'inventer un type de monnaie qui répond à cette fonction de la monnaie, d'être <strong>une réelle unité de mesure, au sens où la physique l'entend</strong>.</p>
<p>En physique, définir une unité de mesure passe par la recherche d'un <strong>invariant</strong>.</p>
<p>Mais quel est l'invariant d'une économie ?</p>
<p>Pour le découvrir, regardez la conférence donnée par Stéphane Laborde en 2014 devant le public du <accronym title="Mouvement Français pour un Revenu de Base">MFRdB</accronym>.</p>
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/PdSEpQ8ZtY4" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen=""></iframe>
<h2>Des monnaies qui libèrent</h2>
<blockquote>
Ceux qui ont quitté ce monde et ceux qui n’existent pas encore sont à la plus grande distance les uns des autres que l’imagination humaine puisse concevoir : quelle possibilité d’obligation peut-il donc y avoir entre eux ? Quelle règle ou quel principe peut-on poser pour que deux êtres imaginaires dont l’un a cessé d’être et l’autre n’existe pas encore, et qui ne peuvent jamais se rencontrer dans ce monde, l’un soit autorisé à maîtriser l’autre jusqu’à la consommation des siècles ?
<cite>« Les droits de l’homme », 1791, Thomas Paine</cite>
</blockquote>
<p>Qui possède de la monnaie a une créance sur l'économie&nbsp;: il est en droit d'exiger des autres des valeurs économiques
en échange de ses signes monétaires.</p>
<p>Qui ne possède pas ou peu d'unités d'une certaine monnaie, mais se voit intimé d'en avoir, que ce soit l'impôt (pouvoir libératoire)
ou, par voie de conséquence, parce que ladite monnaie est un quasi-monopole de fait au sein de la zone économique
dans laquelle l'individu évolue, devra obéir à ceux qui détiennent des unités monnaie.
Il devra travailler pour eux.</p>
<p>Posséder la monnaie, c'est donc avoir le pouvoir de commander aux autres.</p>
<p>Mais pourquoi le premier aurait-il le droit de commander au second, si le second n'a jamais commandé au premier ?</p>
<p>Où est la réciprocité ?</p>
<p>Au nom de quoi le second aurait-il une dette de travail envers le premier, s'il n'a jamais échangé avec lui ?</p>
<!--
<section id="convergence-des-pensees">
<div>
<h2>
Tous les chemins mènent à la <acronym title="Théorie Relative de la Monnaie">TRM</acronym>
</h2>
<p>
Copier/coller/retravailler le contenu de&nbsp;:<br />
<a href="https://web.archive.org/web/20160323220908/http://wiki.creationmonetaire.info/index.php?title=Yoland_Bresson#Liens_avec_d.27autres_chercheurs">
http://wiki.creationmonetaire.info/index.php?title=Yoland_Bresson#Liens_avec_d.27autres_chercheurs
</a>
</p>
</div>
</section>
<p>
C'est là toute l'inéquité de l'asymétrie temporelle propre aux monnaies dettes&nbsp: si des morts se sont endettés en transmettant de la monnaie, c'est aux nouveaux-nés de rembourser la dette qu'ils ont contracté, en travaillant pour récupérer un peu de monnaie.
</p>
-->
<h2>Une monnaie convergente</h2>
<p>Une des propriétés d'une monnaie libre est que les soldes de tout un chacun tendent à converger vers la moyenne, à échelle d'une demi vie.</p>
<p>Ci-contre, un graphique représentant les soldes en monnaie libre de deux individus fictifs vivant dans un espace monétaire comme la France, où l'espérance de vie est de 80 ans&nbsp;: s'il n'effectuent aucun échange, les deux individus voient leurs soldes converger vers la moyenne à échelle de la moitié de leur espérance de vie, c'est-à-dire 40 ans.</p>
<p>Cette convergence vers la moyenne correspond à l'annulation des créances sur les morts&nbsp;:
les créances des vivants s'annulent au fur et à mesure que s'éteignent les êtres humains sur
lesquels les possesseurs de monnaie avaient une créance.</p>
<p>Puisque les morts ne peuvent plus travailler pour produire les valeurs contre lesquels devrait
s'échanger cette monnaie créancière, il est logique que leur dette s'annule, et ne soit pas héritée
par les nouveaux nés, dont la plupart ne sont même pas leurs enfants.</p>
<p>Car il n'est pas nécessaire d'être à découvert pour être techniquement "endetté" ; il suffit de posséder moins que la
ce que possède, en moyenne, chaque humain participant à la zone monétaire.</p>
<img src="/PELICAN/images/monnaies-libres/convergence-des-soldes.png" />
<h2>Pour chaque individu, un égal accès à la monnaie</h2>
<img src="/PELICAN/images/monnaies-libres/symetrie-spatiale.png" />
<p>
Grâce au dividende universel, chaque individu a accès à la même part de monnaie que chacun de ses contemporains.
</p>
<p>
Dans la <accronym title="Théorie Relative de la Monnaie">TRM</accronym>, cela s'appelle la "symétrie spatiale".
</p>
<h2>Pour chaque génération, un égal accès à la monnaie</h2>
<img src="/PELICAN/images/monnaies-libres/symetrie-temporelle.png" />
<p>
Pour que toutes les générations aient accès à la même part de monnaie, la masse monétaire croît proportionnellement à l'espérance de vie.
</p>
<p>
Dans la <accronym title="Théorie Relative de la Monnaie">TRM</accronym>, cela s'appelle la "symétrie temporelle".
</p>
<h2>Une masse monétaire prévisible</h2>
<img src="/PELICAN/images/monnaies-libres/M.png" />
<p>
En monnaie libre, la masse monétaire future est prévisible, puisqu'elle est définie par des équations mathématiques, et non décidée arbitrairement au gré des politiques monétaires des banques centrales, des taux directeurs qu'elles définissent, et de l'audace ou de la frilosité des banques privées à prêter.
</p>
<h2>Un dividende universel bien défini</h2>
<img src="/PELICAN/images/monnaies-libres/DU.png" />
<p>
En monnaie libre, la création monétaire se fait par tous, à travers un dividende universel.
</p>
<p>
Comme la masse monétaire, le montant de ce dividende universel est prévisible.
</p>
<p>
Prévisible à tel point qu'il sert d'unité de mesure des échanges.
Les utilisateurs d'une monnaie libre expriment souvent leurs prix "en DU".
</p>
<h2>Une monnaie à l'épreuve des crises monétaires</h2>
<img src="/PELICAN/images/monnaies-libres/geekscottes_117.png" title="D'après un dessin original de Johann "nojhan" Dréo, 2008-10-14, licence GNU FDL"/>
<h3>Pas de risque d'hyperinflation</h3>
<p>
Parce que la quantité de monnaie qu'il y aura demain dans l'économie est prévisible,
il n'y a jamais de crise de rattrapage, c'est-à-dire qu'il n'y a jamais d'hyperinflation brutale.
</p>
<h3>Pas de déflation possible </h3>
<p>
En monnaie libre, la création monétaire ne s'arrête jamais, et tout le monde en bénéficie.
</p>
<p>
Pour ces deux raisons, il est impossible qu'une petit part de la population confisque l'outil d'échange en le thésaurisant excessivement.
</p>
<p>
La monnaie reste donc abondante dans l'économie, et cette dernière n'est alors jamais exsangue ni gelée.
</p>
<!-- image de dragon sur son tas d'or -->
<h2>Une monnaie à code ouvert</h2>
<p>
Contrairement aux monnaies dettes, régies par les accords de Bâle, ensemble de règles monétaires comparables à un code propriétaire, le code monétaire d'une monnaie libre est modifiable démocratiquement par ses utilisateurs.
</p>
<div>
<div style="padding:56.25% 0 0 0;position:relative;">
<iframe src="https://player.vimeo.com/video/16999277" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height:100%;" frameborder="0" allow="autoplay; fullscreen" allowfullscreen></iframe>
</div>
<script src="https://player.vimeo.com/api/player.js"></script>
</div>
<h2>Les 4 libertés d'une monnaie libre</h2>
<p>
De la même façon qu'un logiciel libre est plus que simplement <em>open source</em>,
une monnaie libre n'est pas seulement une monnaie dont on peut lire le code monétaire.
</p>
<p>
Une monnaie ne peut être dite <q>libre</q> qu'à condition de respecter les 4 libertés suivantes&nbsp;:
</p>
<ol>
<li>La liberté de choix de son système monétaire</li>
<li>La liberté d’utiliser les ressources</li>
<li>La liberté d’estimation et de production de toute valeur économique</li>
<li>La liberté d’échanger, comptabiliser afficher ses prix “dans la monnaie”</li>
</ol>
<img src="/PELICAN/images/monnaies-libres/geekscottes_038.png" title="D'après un dessin original de Johann "nojhan" Dréo, 2007-02-27, Licence Creative Commons BY-SA 2.5"/>
<div class="w3-center">
<a href="/wiki/monnaie-libre/" class="w3-button w3-blue">En savoir plus</a>
</div>
</div>
</main>
......
Markdown is supported
0% or .
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment